Le tarot : un outil d’accès vers l’inconscient

Marc Meurisse est tarologue.

Pour lui, cela signifie qu’il étudie les cartes du tarot et tente d’en percer les mystères. Il se définit donc davantage comme un chercheur que comme un praticien.

 

Sa formation de base est on ne peut plus cartésienne : il est Ingénieur civil, sorti de l’Université Libre de Bruxelles – Belgique, en 1983 et est également titulaire d’un master en management (CEPAC). Il a d’abord travaillé comme développeur technique dans l’industrie du théâtre (société ADB), puis a exercé en tant que programmeur indépendant, et finalement a dirigé une société de jeux vidéo (Belle productions) jusqu’en 2016.

Pourquoi le tarot, alors, vous direz-vous ? Sa formation scientifique ne l’a pas empêché de consulter des « voyantes » qui lui ont dévoilé des choses pertinentes sur lui-même et sur son entourage, rien qu’en tirant les cartes et sans le connaître au préalable. N’ayant jamais eu peur de se confronter à ce qui, a priori, semble défier le bon sens commun, il s’est donc mis en quête de comprendre « comment cela fonctionnait ».

Son apprentissage du tarot a été principalement autodidacte : c’est en testant des tirages sur lui-même, puis sur des amis et enfin sur des consultants, qu’il a pu développer sa connaissance des cartes et constater chaque fois que « quelque chose se passait ». Aujourd’hui encore il continue à s’émerveiller par la pertinence de nombreux tirages.

Pendant cette phase de formation, il a découvert que le tarot permet d’avoir un véritable dialogue avec nos émotions, nos envies et nos questions existentielles. Sans mettre de mots sur le mécanisme sous-jacent, (si ce n’est le terme de « synchronicités » qui décrit le phénomène sans en expliquer le fonctionnement), le tarot utilise le hasard pour donner du sens à des situations qui autrement resteraient en dehors du champs de notre conscience ou de notre rationalité. Ici, il semble important de préciser qu’il ne s’agit pas de voyance et que Marc ne fait pas de prédictions. Le dialogue a lieu dans le présent : le tarot permet de mettre des mots sur notre ressenti ici et maintenant. A tout moment, le consultant reste maître de la situation et peut accepter ou non ses propositions. Le tarot est, de son point de vue, un outil de verbalisation et d’échange entre notre conscient et notre inconscient.

Pratiquant le tarot depuis maintenant plus de 10 ans, il a décidé, depuis son installation dans le Grand-Figeac, de faire le « grand saut » en se consacrant désormais exclusivement à sa passion. Il donne régulièrement des conférences, anime des stages de formation aux 22 arcanes du tarot de Marseille, accueille les gens qui le désirent en consultation et organise également des parties de « Jeu du Tao », qui ont pour but de nous aider à réaliser nos projets en profitant de l’émulation d’un groupe bienveillant. Toute l’info sur ses activités est consultable sur son site : www.yapa.eu.

Consultations Individuelles au Sourire Intérieur sur Rendez vous.

Conférences et formations régulières au Sourire Intérieur et ailleurs.

Jeu du tao les jeudis de 14h à 18h au Sourire Intérieur, de 3 à 6 participants.

Renseignements et inscriptions : Marc 07 84 37 80 33

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *